Publié par Laisser un commentaire

3 cures pour votre système digestif

Après un petit coup d’oeil sur un moteur de recherche, les sept premiers résultats pour une cure du système digestif proposent des bains thermaux. Mais loin de moi l’idée de vous envoyer faire des bains de boue !

Dans cet article, nous allons voir comment vous pouvez prendre soin de votre flore intestinale chez vous avec trois gestes simples.

Le problème

Notre intestin est un organe incroyablement complexe qui abrite des milliards de bactéries ainsi qu’un système nerveux indépendant. C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’appelle le « deuxième cerveau ».

On considère généralement qu’une flore intestinale variée est un signe de bonne santé. Pour assurer la richesse de votre microbiote, il faut notamment choisir une alimentation variée. Malheureusement nos habitudes alimentaires laissent à désirer: Trop riche, trop de sucres et trop de graisses. 

Mais plus grave encore, nos plats sont très peu variés et sont souvent transformés. L’utilisation massive d’exhausteurs de goût et d’arômes artificiels perturbe encore davantage notre organisme.

Pourtant quelques gestes simples permettraient d’améliorer durablement notre hygiène de vie. Une alimentation équilibrée avec des produits non transformés et une activité physique régulière sont un bon départ.

Ci-dessous, je vous donne trois pistes concrètes pour faire la différence dans la vraie vie :

La solution #1: des fibres

Le monde végétal est la meilleure source de nutriments pour un microbiote sain. En effet, les fruits, les légumes, les céréales et les légumineuses sont très riches en fibres qui vont avoir un effet bénéfique sur la santé cardiaque, le transit et le contrôle de l’appétit. Elles vont également prévenir le risque de diabète. De plus, une partie de ces fibres sont digérées par les bactéries présentes dans notre intestin.

Les fibres qui servent à nourrir le microbiote sont appelées des prébiotiques et elles sont transformées dans l’intestin en un acide gras à chaine courte, le butyrate dont les effets sur le métabolisme énergétique et l’homéostasie intestinale sont reconnus. Un des prébiotiques le plus connu est l’inuline que l’on trouve dans la chicorée, le pissenlit, l’asperge, le topinambour ou les lentilles.

Une alimentation riche en fibres est donc le premier pas vers une flore intestinale saine. Certaines personnes sont toutefois sensibles aux fibres et il convient par conséquent d’augmenter progressivement les quantités pour en éviter les effets indésirables.

La solution #2: des probiotiques

Ce que l’on appelle les probiotiques sont en fait les gentilles bactéries qui peuplent votre intestin et qui vous aident quotidiennement dans votre digestion pour assimiler plein de nutriments essentiels.

Ce sont des micro-organismes vivants que l’on trouve naturellement dans certains aliments fermentés comme le yogourt, le kéfir, la choucroute, le tempeh ou le kimchi. 

Les bactéries les plus fréquentes dans le microbiote sont les lactobacilles et les bifidobacilles qui proviennent de produits laitiers fermentés. 

La consommation régulière de probiotiques va renforcer votre flore intestinale et améliorer votre digestion. Je vous recommande donc d’intégrer ces aliments régulièrement dans votre alimentation. Soyez toutefois attentif au fait que la pasteurisation détruit les bactéries, alors vérifier les emballages de choucroute !

La solution #3: des bons gras

Une bonne digestion nécessite la bonne dose de matière grasse. Mais pas n’importe quel gras. Je vous parle des acides gras essentiels, les fameux oméga-3 et oméga-6 qui vont avoir une action bénéfique sur le métabolisme et contre les sources d’inflammation qui peuvent affecter le système digestif.

La présence de lipides est, par ailleurs, nécessaire à l’absorption de certains nutriments importants, parmi lesquels des antioxydants tels que les lycopènes (tomates).et les beta-carotènes (carottes).

Notre alimentation nous apporte généralement assez d’oméga-6. En revanche, nous manquons d’oméga-3 mais vous en trouverez dans les graines de lin ou de chia, les noix ainsi que les poissons gras comme le saumon, la sardine ou le maquereau.

D’ailleurs, si vous souhaitez approfondir le thème des bonnes graisses et de leurs importances, je vous invite à regarder ma vidéo youtube sur sujet :

En conclusion 

Quelques petits ajouts bien choisis dans vos plats de tous les jours vous permettront de prendre soin de votre digestion et d’améliorer l’assimilation de précieux nutriments pour votre santé !

Cet article vous a plu? Si vous souhaitez rester informé des nouveautés chez Petit Criquet, pensez à vous inscrire (gratuitement) sur le site pour recevoir la newsletter hebdomadaire.

Et pour des conseils et astuces au quotidien, rejoignez-moi sur instagram pour avoir accès à tout le contenu proposé. 

A bientôt les criquets! 

Noémie

Publié par Laisser un commentaire

Les 10 conseils de votre nutritionniste pour en finir avec le ventre gonflé! (partie 2)

Bonjour les criquets,

Je vous retrouve pour la suite de cet article consacré aux nombreuses causes d’un ventre gonflé et à mes conseils pour y remédier.

Poursuivons sans plus attendre dans la liste des principales causes d’un ventre gonflé.

6. Les chewing-gum

La mastication active la salivation et les fonctions digestives qui vont alors tourner dans le vide, ce qui fait gonfler le ventre. Mâcher un chewing gum, cela vous fait aussi avaler de l’air qui se retrouve ensuite dans l’estomac.

Nous ne sommes pas des ruminants et notre organisme n’est pas prévu pour mâcher continuellement.

Si vous avez des problèmes d’haleine, il y a d’autre moyen plus efficace et plus élégant que le chewing gum.

De plus, le polyol est l’agent sucrant qui remplace le sucre dans les plupart des chewing gum sans sucre. Or cette substance est particulièrement mal digérée par l’organisme.

7. Le manque d’activité physique 

Il est important d’être actif pour des raisons physiologiques. Le mouvement active les muscles abdominaux et intestinaux favorisant ainsi la digestion et le transit. 

Le sport active également la circulation sanguine et permet aussi de diminuer la rétention d’eau. 

8. Le stress 

Le stress perturbe les fonctions digestives. La production de cortisol, la fameuse hormone du stress, a pour effets de ralentir la digestion et d’affaiblir le système immunitaire. 

Il faut donc éviter de manger en situation de stress. Mais il n’y a pas besoin d’une longue thérapie et de prendre des cachets. Il suffit généralement de prévoir suffisamment de temps pour manger. 

9. Le manque de sommeil

Le manque de sommeil a également un impact physiologique fort sur tout l’organisme, y compris sur l’appareil digestif. 

A noter que la prise alimentaire tardive ou nocturne est une vraie une catastrophe pour le ventre plat car les fonctions digestives sont à l’arrêt durant la nuit ! Des études ont permis de situer le début de la période de veille des intestins vers 22h30 selon leur horloge circadienne.

10. Une flore intestinale perturbée

Le microbiote est un écosystème de plus de 100’000 milliards bactéries et autres micro-organismes dont le rôle consiste à digérer et assimiler les aliments mais aussi à produire des cellules immunitaires.

Un traitement antibiotique ou médicamenteux, une alimentation de mauvaise qualité, le stress, le sport prolongé sont des facteurs de perturbation de la flore intestinale qui va évidemment avoir une incidence sur votre digestion et l’aspect de votre ventre.

Pour rétablir un microbiote sain, des compléments comme les probiotiques (des cachets contenants des bactéries actives qui vont rejoindre votre flore intestinales) ou certaines boissons fermentées comme le kombucha ou le kéfir peuvent vous aider. Mais attention à bien vous renseigner sur ce dont vous avez besoin selon le type de problème que vous rencontrez, notamment auprès de votre pharmacien en ce qui concerne les probiotiques. 

Certains aliment peuvent également aider à réparer naturellement la muqueuse intestinale, notamment les prébiotiques qui sont les fibres qui constituent la nourriture des bactéries composant le microbiotes.

Voilà, je partage encore une dernière astuce pour avoir le ventre plat quand on a pas le choix. Par exemple quand on a une sortie, un mariage, un événement et qu’on ne peut pas attendre que le ventre « dégonfle » (mais si on peut attendre, c’est vraiment mieux). 

Il s’agit du charbon actif dont les composés actifs absorbent tout (ou presque). Attention, ce n’est pas le charbon que l’on trouve l’été dans le barbecue. Le charbon actif est fabriqué à base de matière végétale comme les coques de noix de coco. Ce procédé est utilisé depuis très longtemps comme un excellent moyen d’absorber tous les gaz. Attention, c’est tellement efficace que cela absorbe aussi les médicaments. Si vous suivez un traitement, il faut donc éviter d’ingérer le charbon en même temps sinon le médicament n’aura aucun effet.

Enfin si vos intestins n’arrivent vraiment pas à suivre, alors il est sûrement temps de vous lancer dans une bonne détox. Dans ce cas, je vous invite à consulter mes vidéos/articles sur le sujet et vous intéresser à mon programme détox.

Retrouver mes conseils sur cette thématique en vidéo sur ma chaîne youtube :

Si vous souhaitez échanger d’avantage sur cette thématique, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook : maviedecriquet

A bientôt

Noémie

Publié par Laisser un commentaire

Les 10 conseils de votre nutritionniste pour en finir avec le ventre gonflé! (partie 1)

Vous avez mal au ventre? Vous avez le ventre gonflé, des ballonnements, une digestion difficile ? Vous en avez marre de cette situation ? 

J’ai aussi rencontré ces problèmes et aujourd’hui je partage mon expérience et mes meilleurs conseils pour enfin y mettre fin.

Le ventre prend cet aspect gonflé quand votre appareil digestif n’arrive pas à suivre. Cela peut être dû à plusieurs raisons et j’en aborde dix dans cet article. Vu que le sujet est vaste, l’article est toutefois partagé en deux parties.

1. Des aliments agressifs

Nous avons tous une sensibilité à certains aliments que l’on va moins bien tolérer. Notre tolérance peut d’ailleurs évoluer avec le temps et l’âge. 

Il y a par exemple les aliments qui contiennent des éléments soufrés (ail, oignon, etc), ceux qui contiennent trop de fibres (légumes secs, chou, etc). 

Certaines personnes peuvent être sensibles à des substances particulières présentes dans certains aliments comme la solanine qu’on trouve dans les poivrons ou les aubergines. 

Bref la liste est longue. Mais l’essentiel est de rester attentif à la réaction de son estomac après l’ingestion d’aliment particulier, même s’il s’agit d’un aliment considéré comme sain. En cas d’inconfort, il vous appartiendra d’éliminer complètement cet aliment durant un mois entier avant de le réintroduire progressivement si vous le souhaitez.

Par exemple, si vous avez l’impression que les aubergines passent mal, je vous recommande d’arrêter d’en manger pendant 1 mois. Ensuite vous pouvez essayer de réintroduire cet aliment progressivement dans vos repas. 

En conclusion, soyez bien attentif aux réactions de votre estomac et ne forcez pas! 

2. Des excès alimentaires répétés

Oui, quand on mange trop en quantité, cela provoque des indigestions! Cela paraît évident, et pourtant je suis régulièrement confrontée à des patients qui mangent trop. 

Dans ce cas, il faut réduire l’apport alimentaire progressivement pour retrouver un apport énergétique correspondant à votre besoin en attendant que votre système digestif reprenne le « dessus ». 

3. Un excès de fibres 

Souvent quand on cherche à rééquilibrer son alimentation, on augmente l’apport de fruits et de légumes par rapport aux autres aliments. Et on a tendance à faire la même chose quand on veut perdre du poids. 

Mais une augmentation soudaine de l’apport en fibres met l’appareil digestif à rude épreuve. Beaucoup de fibres d’un coup, c’est trop rapide pour le corps. Il faut y aller progressivement. 

Donc on augmente les portions de fibres petit à petit. Et si nécessaire, il ne faut pas hésiter à diminuer le temps que vos intestins reprennent le dessus. Ensuite vous pouvez essayer à nouveau de manger plus de légumes. Votre estomac devrait mieux réagir. 

4. Les boissons gazeuses 

Si vous êtes sensible aux boissons gazeuses, ce n’est pas compliqué. Quand vous mettez du gaz dans votre estomac, il gonfle… Il suffit de les éviter si vous voulez un ventre plat. 

En revanche, l’eau gazeuse n’est pas contre-indiquée si vous n’avez pas de sensibilité particulière.

5. Les agents chimiques

Les additifs chimiques alimentaires sont des produits ajoutés aux aliments pour en améliorer l’aspect, le goût ou la conservation. Ce sont tous les ingrédients qui commencent par « E » dont je vous parle souvent qu’on retrouve dans la composition des plats industriels (comme le E951 également connu sous le nom d’aspartame qui est largement utilisée dans les boissons light ou le E967 appelé xylitol, une substance reconnue cancérigène). 

Outre leurs dangers établis sur la santé, ces additifs et autres exhausteurs de goût brouillent vos signaux de satiété et perturbent votre appareil digestif. A éviter donc !

Nous voilà arrivés au terme de la première partie de cet article consacré aux nombreuses cause d’un ventre gonflé. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à continuer votre lecture dans la seconde partie de cet article. 

En attendant, je vous invite à me suivre sur instagram pour découvrir mes meilleures conseils au quotidien : @petitcriqethealthy. Vous trouverez également plusieurs vidéos sur cette thématique sur ma chaîne youtube.

A bientôt

Votre Petit Criquet Healthy

Publié par Laisser un commentaire

Conseils et astuces pour un ventre plat

C’est la principale question qu’on me pose en matière d’objectif physique en cette saison estivale. Et pour être tout à fait honnête, c’est aussi un défi pour moi à titre personnel.

J’ai donc décidé de partager avec vous mes conseils et quelques astuces pour avoir un ventre plat et des abdos apparents.

Avant tout, il faut reconnaître que notre morphologie a une influence importante à ce niveau. Certains d’entre nous ont davantage tendance à stocker le gras sur le ventre (comme moi en l’occurrence), d’autres peuvent faire de la rétention d’eau ou avoir des problèmes digestifs. (Si vous avez des problèmes digestifs, sachez que deux adultes sur trois rencontrent de tels problèmes à un moment de leur vie. Vous n’êtes donc pas seuls.)

Il convient de distinguer ces deux cas de figure quand on cherche à avoir un ventre plat car les solutions seront différentes :

  • Ventre gonflé : le ventre peut avoir un aspect gonflé, à cause de ballonnements ou en cas de rétention d’eau par exemple, sans que ça soit de la graisse.
  • Gras du ventre : stockage de la masse adipeuse sur la ceinture abdominale, plutôt que sur les cuisses ou les fesses.

En fonction du cas qui vous concerne, vous allez chercher différentes solutions.

Ainsi pour un ventre gonflé, on va chercher des réponses autour de plusieurs facteurs de « risque » qui affectent la digestion:

  • l’alimentation,
  • l’hydratation,
  • le stress,
  • le sommeil.

Pour le gras du ventre, on va s’intéresser à l’équilibre alimentaire et à l’activité physique. Agir sur ces deux dimensions permet de perdre du poids et d’affiner sa silhouette.

Les exercices pour muscler sa ceinture abdominale ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Mais permettez-moi de revenir sur les fameux relevés de buste (le « crunch » en anglais). En effet, ces exercices ne sont pas du tout les plus efficaces en la matière.

Il faudrait plutôt s’intéresser au gainage, aux exercices poly-articulaires et aux exercices ciblés par zone de la sangle abdominales (haut, milieu, bas, côtés). Le crunch ne cible que le milieu. De plus, il est très souvent mal exécuté ce qui peut créer des tensions au niveau des cervicales et des lombaires. Ma recommandation en la matière: variez les exercices !

Est-ce donc un job à plein temps d’avoir un ventre plat et dessiné? Je n’irai pas jusque là, mais cela demande effectivement une certaine hygiène de vie et des efforts réguliers. Mais le point positif, c’est qu’une fois que vous aurez adopté cette routine, cela devient une habitude et vous ne vous rendrez même plus compte des efforts consentis au départ.

Toutefois, comme je le disais au départ, il est parfois bien plus difficile pour certaines personnes qui ont tendance à stocker dans cette zone. A défaut de pouvoir pratiquer du sport quotidiennement durant plusieurs heures, il faut parfois aussi accepter les limites de son corps.

Personnellement, je sais que le ventre n’est pas ma force et que je n’aurai vraisemblablement jamais le ventre aussi dessiné que les modèles dans les magazines, peu importe les efforts que j’y déploie. Et je m’en accommode car je sais que j’ai d’autres points forts.

Ne soyez pas trop durs avec vous-même! Un corps que vous aimez et que vous chouchoutez vous le rend bien, croyez-moi!

Pour terminer, voici trois recommandations concrètes pour un ventre plat:

  1. Soyez actifs ! Pour les moins sportifs d’entre-nous, sachez qu’une marche active de 30 minutes permet déjà d’obtenir des résultats visibles sur le poids et la répartition de la masse adipeuse (lien étude).
  2. Évitez les boissons gazeuses, préférez de l’eau plate simplement, du thé vert ou du café (sans sucre, bien évidemment) ! De nombreuses études ont établi qu’une consommation régulière et modérée de thé ou de café permet d’augmenter la dépense calorique sans effort additionnel. Il est, par contre, intéressant de relever que le thé et le café préviendraient également l’accumulation de graisse dans l’abdomen (lien étude).
  3. Mangez des oeufs au petit-déjeuner ! Inclure des oeufs à votre petit-déjeuner dans le cadre d’un programme alimentaire de perte de poids va optimiser la perte de poids notamment au niveau de l’abdomen et vous apporter un sentiment de satiété bienvenu dans le cadre de votre régime (lien étude).

Quelle est votre stratégie pour l’été ? Venez me raconter en commentaire!

Vous souhaitez plus de conseils? Suivez-moi 🙂 je partage mes astuces healthy au quotidien !

@Petitcriquethealthy