Publié par Laisser un commentaire

Les vertus détox du jus d’aloe vera

Rien de tel qu’une crème à base d’aloe vera sur un coup de soleil, n’est-ce pas ? Pourtant c’est loin d’être le seul bienfait de cette plante.

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux nombreuses vertus de cette plante médicinale utilisée depuis des siècles.

Le jus d’aloe vera

Il provient du gel contenu dans les feuilles de cette plante (ce qu’on appelle le mucilage).

Cette boisson est riche en vitamines – A, B et E. On y trouve également des minéraux et des oligoéléments (potassium, calcium, fer, zinc), ainsi que plusieurs composés actifs comme les polysaccharides ou l’acide salicylique qui ont des propriétés cicatrisantes très intéressantes pour la peau. Je relève encore des propriétés anti-inflammatoires et dépuratives, idéales pour nettoyer l’organisme et retrouver une santé optimale dans le cadre d’une démarche « détox ».

Le jus d’aloe vera permettrait par ailleurs d’abaisser la glycémie chez des patients diabétiques et de lutter contre les brûlures d’estomac et l’acidité gastrique (dont le syndrome du côlon irritable).

Une plante, deux substances

Dans la feuille, nous trouvons en fait deux substances bien distinctes.

  1. Le gel, avec ses bienfaits, se loge au cœur de la feuille.
  2. La sève, en fait un liquide jaunâtre qui se trouve directement sous la « peau » (c’est-à-dire le cuticule externe de la feuille), contient de l’aloïne. Cette substance est dangereuse pour l’être humain.

Les dangers

La sève est, en effet, extrêmement irritante pour la peau et pour les intestins. Elle peut ainsi provoquer des irritations cutanées. Sur la peau, les réactions varient selon les cas. Cela va d’une rougeur douloureuse jusqu’à une brûlure. En ce qui concerne les intestins, elle a des effets fortement laxatifs.

Cette substance est tellement irritante qu’elle a conduit le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à conclure que ce produit pouvait présenter de possibles risques cancérigène pour l’être humain. A noter toutefois que les études sur le sujet sont très limitées à ce jour (lien de l’étude).

Eviter les recettes maison

Pour les raisons évoquées plus haut, il convient d’être particulièrement vigilant en ce qui concerne les recettes disponibles sur internet, indiquant comment préparer soi-même cette boisson car il peut être difficile de maitriser le processus d’extraction et d’exclure tout risque de contamination quand on est à la maison.


Conclusion

Pour profiter sereinement des bienfaits du jus d’aloe vera, on préférera ainsi acheter le jus extrait par un producteur de confiance, affichant si possible un label « bio » reconnu, dont les produits sont par conséquent régulièrement contrôlés.

De plus, il s’agira de vérifier la teneur en aloe vera dans la boisson. On choisira ainsi les produits affichant la concentration la plus élevée en aloe vera (pourcentage) pour éviter de se retrouver avec un verre d’eau aromatisé ! Santé 😉

Cet article vous a plu ?  Vous souhaitez découvrir davantage de recettes saines, gourmandes et équilibrées ?

Retrouvez dans la boutique des cahiers de recettes complets. Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur Instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne YouTube qui vous propose de nombreuses petites vidéos. 

À bientôt !
@petitcriquethealthy

Laisser un commentaire