Publié par Un commentaire

L’eau, source de vie ?

Avec un titre pareil, on se croirait dans une publicité des années 70 ! Si le message est peut-être un peu réchauffé, il n’en demeure pas moins vrai. Voilà, tout est dit !

Ou presque…

Dans cet article, nous allons dépoussiérer quelques mythes au sujet de l’eau et de l’hydratation car tout ce qu’on dit à propos de l’eau n’est pas forcément vrai, comme nous allons le voir. 

Le rôle de l’eau

En tant qu’être humain, nous sommes constitués à environ 60% d’eau. Bien sûr certains organes en contiennent beaucoup plus comme le cerveau (75%), les muscles (80%) ou le sang (80%).

Vous comprenez donc pour quelles raisons on dit que l’eau est vitale. Sans elle, nous ne pouvons plus réfléchir correctement, nos muscles ne répondent plus, le sang ne circule plus. Bref, notre corps ne peut simplement pas fonctionner. 

En cas de déshydration, toutes nos fonctions sont affectées. La performance physique et cognitive, l’oxygénation et l’élimination des déchets, etc.

Un fait intéressant, nous « séchons » avec les années. A la naissance, la teneur en eau s’élève à 75%, 60% à l’âge adulte, et 50% chez les personnes âgées.

Les apports recommandés en eau

Quand on interroge les gens sur la quantité d’eau qu’il convient de boire, chacun à son idée et ses petites astuces pour y arriver. On arrive généralement sur des valeurs moyennes de 2 litre à 2.5 litres. 

Bien que ce chiffre soit à peu près juste, il est mal interprété. En effet, nous avons besoin de 2.6-2.7 litres d’eau par jour. Mais cet apport ne doit pas provenir des boissons uniquement !

Notre organisme dispose de trois sources, les boissons, les aliments (certains fruits, ou légumes sont composés à plus de 80% d’eau) et l’eau endogène produite à l’intérieur de notre corps par le biais de notre métabolisme (oxydation des nutriments ingérés). 

Suivant les recommandations suisses, nous avons besoin de boire 1.4 à 1.5 litres (toutes boissons confondues) par jour dans des circonstances normales. Bien sûr différents facteurs vont modifier ces chiffres comme la température extérieure ou l’effort physique. Mais la valeur de référence est en fait beaucoup plus basse que ce que nous pensons.

Les dangers de l’eau

Danger #1: Boire beaucoup d’eau juste avant ou pendant le repas ralentit la digestion.

Danger #2: L’hyponatrémie est un trouble de l’équilibre hydrique qui se produit lorsque la concentration de sodium devient anormalement basse. Ce trouble résulte généralement d’un apport en eau trop important ou d’un apport en minéraux insuffisant, voire les deux. Il concerne principalement les sportifs d’endurance comme les marathoniens ou les cyclistes et peut être très grave (rarement: coma, voire décès). Des études ont révélé que ce trouble pouvait être très fréquent selon les circonstances (jusqu’à 30% d’athlètes touchés sur certaines épreuves).

Danger #3: Boire l’eau chaude du robinet pose un risque sanitaire car le réservoir où l’eau est chauffée et stockée est un milieu propice à la prolifération de bactéries. Pour votre consommation, utilisez de l’eau froide que vous chaufferez vous-même 😉

En conclusion

Buvez régulièrement tout au long de la journée.

Hydratez-vous avec l’eau (froide) du robinet et ponctuellement avec des eaux minérales riches en calcium, magnésium, sodium, etc. Les sportifs d’endurance peuvent boire des eaux enrichies (électrolytes) pour éviter tout déficit.

Santé – Prost – Cheers – Skol – Ganbei !

Cet article vous a plu? Je vous invite à échanger sur ce thème directement dans le groupe Facebook : maviedecriquet

Et pour plus de conseils et d’astuces au quotidien, rejoignez-moi sur instagram, j’y suis active au quotidien. Sans oubliez la chaîne youtube qui vos proposes de nombreuses petites vidéos.

@petitcriquethealthy

Une réflexion au sujet de « L’eau, source de vie ? »

  1. Encore un article super intéressant
    L eau est vital pour nous et il est important de nous le rappeler et d’éclaircir certains points alors Merci encore Noemie 👍

Laisser un commentaire