Publié par Laisser un commentaire

Arrêter de grignoter : Détox du sucre?

En ce début de semaine, parlons peu mais parlons bien !

J’ai décidé de commencer cette semaine avec une nouvelle énergie, et plus déterminée que jamais à en finir avec ces grignotages. Car je dois vous avouer que la semaine dernière, c’était la catastrophe ! J’ai essayé de lutter, mais mes mauvaises habitudes ont repris le dessus ☹

Ce que je vous conseille de faire dans ces cas-là, c’est de prendre quelques minutes pour réfléchir et comprendre, sans jugement et sans vous accabler afin de trouver les raisons de ces dérapages. Qu’est-ce qui vous pousse à grignoter ?

J’ai fait cet exercice et ce que j’ai pu relever c’est que j’ai eu une semaine particulièrement stressante. Lors de laquelle, je n’ai pas pris le temps de m’écouter lorsque j’avais le réflexe d’aller grignoter pour tenter de soulager mes émotions. Je dirai même que je ne me suis pas laissé la moindre chance. Au lieu de chercher à désamorcer la bombe comme je le faisais depuis le début du défi, j’ai plutôt fermé les yeux et foncé tête baissée dès qu’une envie se faisait sentir. A plusieurs reprises, je me suis surprise à penser : « non, tu es stressée, laisse toi tranquille avec ça, soit indulgente avec toi-même, ça ira mieux demain. »

Mais non, le lendemain c’était pire. Le loup était entré dans la bergerie et au fil du temps, il s’y est installé. Au final, un sentiment de déception, d’échec et une forte envie de baisser les bras.

Sauf que non, le défi est lancé, il ne s’arrête pas ! 90 jours c’est 90 jours. Ok sur les 90, il y aura des fautes mais je ne dois pas m’arrêter. Bien au contraire, je dois poursuivre l’aventure, car c’est le deal que j’ai passé avec moi-même et avec vous aussi !

Il est donc hors de question de s’arrêter en chemin. Je suggère que nous mettions les choses à plat. Je vous raconte tout et je repars d’un bon pied. Car finalement, c’est bien ce que je vous ai conseillé de faire plus haut. On prend le temps de comprendre, on corrige et on avance. Surtout, on laisse de côté les jugements.

De retour à la case analyse, je comprends qu’il n’est pas uniquement question de stress mais aussi de sucre !

Et oui, j’ai fait la maline ces derniers temps avec les collations plaisir = du sucre à petit dose même avec les recettes healthy food. Alors oui, ces collations plaisir c’est super. Sauf que tous les jours, ça ne va pas du tout. Car au final, on habitue son corps à ces gourmandises de manière répétées. Et le sucre, même à petite dose c’est toujours du sucre. Et ce dernier, comme vous le savez sans doute, agit comme une drogue sur notre corps et notre cerveau. Plus on en mange, plus on en veut. C’est un cercle vicieux.

Pour les sceptiques je vous recommande d’aller lire cet article et de regarder la vidéo proposée sur cette page. Edifiant !!  J’ai fait pas mal d’expériences avec le sucre l’année dernière, que je pourrais vous raconter, si vous le souhaitez dans un autre article.

Maintenant que le problème est identifié (le stress et les envies de sucre que j’alimente en cuisinant un peu trop de petites gourmandises pour les collations), je peux agir !

Voici venue l’heure de la détox au sucre.

Oui vous avez bien compris, je vais bannir le sucre pour la semaine à venir.

Mais du calme, car je vous entends crier au scandale jusqu’ici 😊

Je vais éliminer les sucres dont mon corps n’a pas besoin. Par exemple : mes petites douceurs : cookies au chocolat noir même si je ne mets pas de sucre directement il y’a toujours un fruit, ou un sucrant naturelle dans ce type de préparation qui malgré tout sucre quand même, le banana bread sera aussi sur le banc des condamnés et même les fruits qui eux auront un accès limité à 1-2 portion par jour.

Mais, pourquoi, se sevrer du sucre alors que je n’en consomme pas beaucoup ? Tout simplement car ce n’est pas beaucoup aujourd’hui, mais c’était aussi presque rien il y a 2 semaines et ça sera un peu dans 1 semaine et un peu plus dans 2 semaines pour finir à une consommation importante dans 2 mois. Il faut donc réagir maintenant, comme ça tout se fait en douceur.

Dans quelques semaines, je mangerai à nouveau un peu plus sucré et quand je verrai à nouveau que je m’emballe un peu trop avec ma consommation, alors je re mettrai le OLA et je referai un petit sevrage. Vous voyez où je veux en venir ?

Ce n’est pas grave de « rechuter », de faire des petites bêtises avec le sucre, le grignotage, votre diète, etc. L’essentiel, c’est de ne pas s’enfoncer la tête dans le sable (la fameuse stratégie de l’autruche). Il faut prendre le temps de comprendre, et trouver des moyens d’agir. Plus on le fait rapidement, plus vite la situation est réglée et tout en douceur. Il faut accepter qu’une diète parfaite à l’année c’est impossible (et inutile aussi). On doit juste en avoir conscience et apprendre à s’auto-réguler.

Voilà mes petits criquets, j’espère que vous ne m’en voulez pas pour ces craquages et je compte sur vous pour m’encourager pour cette mini détox au sucre. Souhaitez-vous un retour sur cette semaine NO SUGAR ? Si oui, en vidéo sur instagram, d’ici vendredi, ça vous dit ?

Allez, je vous laisse. Et à vos plumes, je veux vous lire en commentaire. Sinon je risque de faire le défi du : 90 jours sans articles 😊

Pour celles qui ne l’ont pas encore découvert, j’ai mis en place une newsletter pour vous tenir informée des sorties d’articles, donc inscrivez-vous, c’est en bas de page !

Bonne semaine à tous.

Votre petit criquet healthy

Vous souhaitez plus de conseils?

Suivez-moi 🙂 je partage mes astuces healthy au quotidien

@petitcriquethealthy

Laisser un commentaire