Site Loader

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des collations.

Bon j’imagine que là vous êtes en train de vous dire, elle a craqué la fille! Elle nous parle de collation alors qu’elle ne doit pas grignoter…Quand je me suis lancé ce défi des 90 jours sans grignotage, on m’a souvent fait remarqué que cela allait être trop difficile au risque de créer de la frustration, que c’était trop strict, qu’il fallait que je garde des moments de plaisir etc… Pour moi, il y a une grande confusion entre le grignotage et la collation, ainsi que les types d’aliments associés à ces deux « moments ». Reprenons les bases, si vous êtes d’acc’.

1. Qu’est-ce que le grignotage ? On peut définir le grignotage comme un comportement alimentaire compulsif qui se produit en dehors des repas, et lors duquel on mange rapidement des aliments de toutes sortes sans ressentir de faim. Le pire, c’est qu’on n’en retire aucun réel plaisir car le grignotage ne répond pas à un besoin physique de manger mais bien à une émotion (positive ou négative).

Par contre, cela crée un sentiment de culpabilité qui va directement nous conduire au grignotage suivant. C’est un cercle vicieux car dès que vous commencez à grignoter pour gérer ladite émotion, vous ne voulez surtout pas laisser le temps à votre cerveau de vous dire « ho stop t’as pas faim » c’est ce qu’on appelle l’état de « transe » (si, si je vous assure !) Mais toutes ces questions d’émotions et grignotages feront l’objet d’un autre article si cela vous intéresse car il y a énormément à dire. Au delà des émotions, il est très difficile de s’arrêter une fois qu’on a commencé à grignoter. Cela tient aussi aux aliments en question surchargés en sucre et en sel notamment. Vous connaissez beaucoup de personnes qui mangent 1 seule cacahuète ou 1 seule chips ?

2. Maintenant, qu’on sait ce qu’est un grignotage, intéressons-nous à la collation.
Une collation, c’est un petit repas, permettant à notre corps de faire le plein d’énergie pour tenir jusqu’au repas suivant. On apporte à notre corps du carburant pour nos activités qu’elles soient physiques ou intellectuelles (effort de concentration par ex.).
Il s’agit donc bel et bien d’un repas à part entière, qui fait sens d’un point de vue nutritionnel. Mais qui dit repas dit aussi équilibre. Car non, non et non ! (bref, j’insiste): Une collation, ce n’est pas un craquage alimentaire lors duquel on s’empiffre. Au contraire, la collation permet de maintenir un bon équilibre alimentaire.

Je ne sais pas pourquoi, nous avons tous cette idée qu’une collation c’est toujours très sucré ou très salé ! Enfin, si j’ai ma petite idée : depuis l’enfance, des magnifiques spots publicitaires nous tentent continuellement avec des superbes biscuits . (C’est d’ailleurs la même histoire avec le petit déjeuner : jus d’orange sucré, céréales sucrées aussi, etc).

Bon alors on mange quoi en collation ? Des fruits, des oléagineux, du chocolat noir à plus de 75%, des laits végétaux, des oeux, des farines à indice glycémique bas etc…Oui oui, je vous vois bouillonner avec votre question : On se fait quand plaisir avec tout ça ? J’ai deux réponses :

1. Chaque repas devrait être l’occasion de se faire plaisir. C’est un point très important. L’envie de grignoter apparaît lorsque notre alimentation est déséquilibrée. J’entends si souvent : mais j’ai besoin de bonbons (ou de chips d’ailleurs) sinon je n’ai pas de plaisir. Et ma réponse c’est : Non! Je suis convaincue que si tu donnes à ton corps ce dont il a besoin, tu ne ressentiras plus cette envie de grignoter. Une petite nuance toutefois: il faut rester à l’écouter de son corps. Parfois, il tente de nous signaler une carence dans un aliment. Malheureusement ces signaux sont terriblement compliqués à interpréter car la nourriture industrielle perturbe notre organisme (vous savez tous ces EE dans les descriptifs alimentaires, à fuir !).

2. Lors des collations, on peut bien entendu en profiter pour préparer des petites recettes plaisir et saine. Saviez-vous qu’avec 1 banane, un peu de purée d’amande et un peu de cacao maigre on peut faire une glace au chocolat d’exception ? Ou encore qu’avec ces mêmes ingrédients, on peut faire un superbe banana bread ? Ou des cookies ? (Je prévois également de partager quelques-unes de mes meilleures recettes)

Au final, une collation, c’est un repas qui devrait être sain et équilibré. Mais on peut tout à fait manger sain et plaisir. Si si c’est compatible! Restons curieux et ouverts aux nouvelles saveurs. Et j’ajouterai que la collation est un allié contre les grignotages car les bons repas apportent de la satiété et permettent déjà d’éviter pas mal d’épisode de grignotage.

J’espère que cet article vous a plu j’attends vos commentaires ! Quelle est votre collation préférée ? Dites moi également quel type d’article vous aimeriez voir apparaître dans la suite de mon défi. J’ai besoin de vos retours pour avancer dans la bonne direction. Je compte sur vous :-).

Je me réjouis de vous lire.

Vous souhaitez plus de conseils?

Suivez-moi 🙂 je partage mes astuces healthy au quotidien

@petitcriquethealthy

Petit Criquet Healthy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts More From Author