Publié par Laisser un commentaire

Arrêter de grignoter : le défi des 90 jours sans grignotage

Pourquoi est-ce que j’ai choisi ce défi ?

Ceux qui me connaissent bien, souriront sûrement à la lecture de cet article car je suis une grande gourmande mais surtout j’adore goûter à tout. C’est plus fort que moi. Bien que ça paraisse plutôt mignon comme mauvaise habitude, cela crée beaucoup de désagréments :

– A force de grignoter, vous n’avez même plus faim quand arrive l’heure du repas et n’appréciez plus les bons repas.

– Ces toutes petites choses qu’on ingurgite à la chaîne ne sont pas dégustées ou appréciées. D’ailleurs, je vous propose le test suivant : le lendemain d’une journée où vous avez pas mal grignoté, essayez d’écrire tout ce que vous avez mangé. Je parie que cela sera très difficile, car lors de ces moments de grignotage on ne retient rien, on n’apprécie rien. Par contre, on regrette et on culpabilise.

– Dans le cadre d’une recherche de perte de masse graisseuse, ces petits grignotages qui n’ont l’air de rien vont ruiner tous vos efforts sportifs et nutritionnel.

– Les grignotages sont mauvais pour le bon fonctionnement du système digestif, il est clairement préférable de manger aux repas et non de manière continue au long de la journée (sauf régime spécifique pour les sportifs en prise de masse par exemple).

Bref, je pourrais poursuivre cette liste pendant des heures mais je ne crois pas que cela soit nécessaire. Vous l’avez compris, les grignotages sont notre ennemi.

Sauf que…plus facile à dire qu’à faire ! Pour ma part c’est un vrai challenge et je consacre beaucoup d’énergie pour lutter contre cette mauvaise habitude. Malheureusement, je me retrouve souvent à la case départ ou presque car il suffit de craquer une fois et, hop, on reprend la mauvaise habitude.

J’en suis arrivée à la conclusion, que ces grignotages fonctionnaient comme une addiction. Selon mon expérience, il faut complètement les supprimer. Comme lors de l’arrêt de la cigarette, une seule cigarette et c’est reparti…

Bien sûr, on ne fonctionne pas tous de la même manière. Plusieurs études ont prouvé que les individus réagissent différemment aux addictions. Certaine personne ont la chance de pouvoir supprimer du jour au lendemain ce genre de mauvaises habitudes sans trop de difficultés et peuvent se permettre une petite rechute occasionnelle sans conséquence.

Je fais clairement partie des personnes « sensible » à l’addiction. Aussi, j’ai décidé d’arrêter pendant 90 jours de grignoter. Pourquoi 90 jours ? Car il faut 21 jours pour se débarrasser d’une mauvaise habitude et entre 2 et 8 mois pour créer et intégrer un nouveau comportement.

Attention, je parle bien d’arrêter de manger entre les heures de repas à aucun moment je parle d’arrêter de se faire plaisir, de bannir les desserts etc. Ici nous parlerons uniquement des mauvaises habitudes de grignotage entre les repas, que ce soit des carottes, du chocolat ou des cacahuètes !

Et j’ai également décidé de partager ce défi sur Instagram pour plusieurs raisons :

– Cela me force à tenir, je suis engagée envers vous

– C’est une occasion de partager une expérience

– Il s’agit d’une opportunité d’écrire pour la première fois des articles

– Je trouve le challenge sympa

– Je suis convaincue que mon expérience servira à d’autres personnes.

Je vais donc au cours de ces 90 jours écrire régulièrement sur mon expérience et sur le thème du grignotage qui regroupe beaucoup d’aspect : émotionnel, objectifs personnels, confiance en soi, etc.

Si vous souhaitez voir d’autres articles comme celui-ci et suivre mon évolution, alors likez cette publication et surtout commentez ! Racontez-moi vos expériences, votre situation, ce que vous pensez du défi !

Je suis impatiente de partager et échanger avec vous autour de ce défi !!

Let’s go !!

Petit Criquet Healthy

Vous souhaitez plus de conseils?

Suivez-moi 🙂 je partage mes astuces healthy au quotidien

@petitcriquethealthy

Laisser un commentaire